Le code éthique Tsahal

Dans une région où les dictatures militaires, les polices politiques ou la pratique de la torture contre les opposants sont la norme, où le terrorisme, les assassinats, l’emprisonnement arbitraire, et la propagande magnifiant les leaders se côtoient sans honte , le code éthique de Tsahal représente la garantie, non seulement de la survie d’Israel, mais aussi de la réalité démocratique israélienne.

Chez les détracteurs de l’Etat d’Israel, les critères appliqués pour juger Tsahal ne sont jamais les mêmes que ceux appliqués aux régimes voisins ou aux mouvements extrémistes comme le Hezbollah ou le Hamas. On entend quasi exclusivement parler de l’omniprésence de Tsahal, et les accusations de crimes de guerre sont aussi nombreuses qu’infondées. Pourtant, les armées egyptiennes ou le hamas sont-elles soumises à des enquêtes publiques et présentent-elles leurs excuses lorsque des victimes non voulues ont été touchées ? Et il n’est jamais question de l’insurrection armée arabe en Palestine qui choisit délibérement de se servir des civils comme bouclier humain ?

L’expérience historique montre que les pays qui n’obéissent pas à des règles éthiques strictes (pouvoir judiciaire indépendant, hiérarchie militaire dépendant d’un gouvernement élu, élections libres,…) deviennent des dictatures. Là où l’armée n’est pas soumise au pouvoir civile, là où les soldats n’ont pas l’obligation de désobéir à des ordres injustes, là où le pouvoir est confisqué par des cliques militaires, les coups d’Etat se succèdent, les élimitations d’oposant et la terrorisation de la population civile deviennent la norme commune. Si Israel n’est pas devenue une dictature, à l’instar de ses voisins, c’est en raison du principe de responsabilité que chaque soldat ou officier doit assumer.


Tsahal est régulièrement accusée de disproportion dans son attitude envers les civils. C’est d’autant plus absurde que ces mêmes détracteurs ne s’insurgent pas de l’usage disproportionné de la force contre des civils en Syrie, au Liban, au Sri Lanka. Inversement, et par provocation, on peut même s’étonner qu’il y ait si peu de victimes civiles, si l’on compare avec la propagande qui est menée. L’offensive de l’armée sri lankaise a provoqué la mort de plus de 7000 civils et de plus de 30 000 blessés, sans parler des villages détruits. Est-il question dans les médias ou les conversations d’une réaction disproportionnéé, sachant que la rébellion tamile est vaincue ?

Le code éthique de Tsahal repose sur principes:

  • la survie de l’indépendance d’Israel en tant qu’État démocratique,
  • la défense de tous les citoyens quelqu’ils soient,
  • la désobéissance à des autres illégaux,
  • la soumission au seul pouvoir civil élu.

L‘éthique des Forces de Défense d’Israel.

Les Forces de Défense d’Israel représentent la force militaire de l’État d’Israel. Les Forces de Défense d’Israel agissent sous la direction des autorités civiles, démocratiques, et des lois de l’État.

Le but des Forces de Défense d’Israel est de protéger l’existence de l’État d’Israel, son indépendance, et de de faire obstacle aux efforts de ses ennemis pour faire obstacle au cours normal de la vie en Israel.

Les soldats des Forces de Défense d’Israel ont l’obligation de se battre et de consacrer toute leur force et même de sacrifier leur vie pour protéger l’État d’Israel, ses citoyens et ses résidents.

Les soldats des Forces de Défense d’Israel agissent en accord avec les valeurs des Forces de Défense d’Israel et selon des ordres, en adhésion aux lois de l’État, aux normes de dignité humaine, et en honorant les valeurs de l’État d’Israel comme État juif et démocratique.

L’éthique des Forces de Défense d’Israel.

L’éthique des Forces de Défense d’Israel représente la carte d’identité de ses valeurs, qui sont la source pour toutes les actions de chaque soldat de tsahal qu’il soit en réserve ou en service régulier.

L’éthique des Forces de Défense d’Israel, et la ligne de conduite des opérations qui en résultent, forment le code éthique des IDF.

L’éthique des Forces de Défense d’Israel sera appliquée par les Forces de Défense d’Israel, ses soldats, ses officiers, ses unités afin de guider tout mode d’action.

Ces derniers se comporteront, se formeront et s’évalueront eux-mêmes selon l’éthique des Forces de Défense d’Israel.

L’éthique des Forces de Défense d’Israel provient de quatre sources:

– La tradition des Forces de Défense d’Israel et son héritage militaire comme Forces de Défense d’Israel;

– La tradition de l’État d’Israel, ses principes démocratiques, ses lois et ses intitutions;

– La tradition du Peuple Juif tout au long de son histoire;

Les valeurs morales universelles basées sur la valeur et la dignité de la vie humaine.

Les fondements.


Défense de l’État, de ses citoyens et de ses résidents.

Le but des Forces de Défense d’Israel est la défense de l’existence de l’État d’Israel, son indépendance et la sécurité de ses citoyens et de ses résidents.

L’amour pour le foyer national et la loyauté pour le pays :

L’amour de sa terre ainsi que l’attachement et le dévouement à l’État d’Israel en tant que foyer national et démocratique du Peuple Juif, à ses citoyens et à ses résidents, sont au coeur de l’engagement des Forces de Défense d’Israel.

Dignité humaine :

Les Forces de Défense d’Israel et ses soldats ont l’obligation de protéger la dignité de tout être humain, indépendamment de son origine, de sa religion, de sa nationaltié, de son genre, de son statut ou sa position.

Les valeurs.

Les Forces de Défense d’Israel et ses soldats ont l’obligation de protéger la dignité humaine. Tout être humain tire sa valeur, indépendamment de son origine, de sa religion, de sa nationalité, de son genre, de son statut ou de sa position.


Persévérance dans l’accomplissement des missions et de leur réussite.

Les hommes et les femmes engagés dans les Forces de Défense d’Israel se comporteront avec courage en face de tout danger et tout obstacle. Ils feront preuve de persévérance dans leurs missions avec résolution, et avec objectivité et en conscience, au risque de leur vie.


La responsabilité.

Les hommes et les femmes engagés dans les Forces de Défense d’Israel se regarderont comme les participants actifs à la défense de l’État, de ses citoyens et de ses résidents. Ils feront leur devoir avec constance, implication personnelle, diligence, avec bon sens et dans les limites de leur autorité, en portant la responsabilité de leur conduite.


La crédibilité.

Les hommes et les femmes engagés dans les Forces de Défense d’Israel devront présenter les choses objectivement, avec précision et exhaustivité, dans la programmation, l’accomplissement et l’analyse de leurs missions. Ils agiront de telle sorte que leurs pairs et leurs commandants puissent compter sur leur fiabilité dans l’accomplissement de leur tâches.


L’exemple personnel.

Les hommes et les femmes engagés dans les Forces de Défense d’Israel se comportent comme il est attendu d’eux, et exigera de lui que ce qu’il exige des autres, selon le principe de la reconnaissance des capacités et des responsabilités de chacun au sein du corps militaire et en tant que modèle.


La vie humaine.

Les hommes et les femmes engagés dans les Forces de Défense d’Israel agiront dans tout ce qu’ils font de façon judicieuse et sûre sur la base de la reconnaissance de la valeur suprême de la vue humaine; Pendant le combat, ils ne mettront leurs vie ou celles de leurs camarades en danger que dans la mesure de l’accomplissement de leur mission.


La pureté des armes.

Les hommes et les femmes engagés dans les Forces de Défense d’Israel ne feront usage de leur armes et de la force que dans le strict cadre de leur mission, et uniquement en cas de nécessité en préservant les vies humaines même durant le combat. Les soldats des Forces de Défense d’Israel ne feront aucun usage de leurs armes pour atteindre des êtres humains qui ne sont pas combattants ou prisonniers de guerre, et ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter de causer des dommages à leur vie, à leur corps, à leur dignité et à leurs biens.


Le professionalisme.

Les hommes et les femmes engagés dans les Forces de Défense d’Israel acquièrent un savoir et une expérience professionnelle afin d’accomplir leur tâches. Il leur est demandé de se perfectionner continûellement, personnellement et collectivement.


La discipline.

Les hommes et les femmes engagés dans les Forces de Défense d’Israel feront tout ce qui est en leur pouvoir pour accomplir entièrement et avec succès tout ce qui est requis dans le cadre de leur mission et du code éthique. Les soldats des Forces de Défense d’Israel respecteront méticuleusement et uniquement les ordres légaux et devront refuser d’obéir à des ordres illégaux.


La fraternité.

Les hommes et les femmes engagés dans les Forces de Défense d’Israel font preuve de fraternité et de dévouement pour leurs camarades, et leur donneront toujours assistance s’ils ont besoin d’aide ou s’ils dépendent d’eux, quelque soient le danger et la difficulté, même au risque de leur vie.


Le sens de la mission.

Les soldats des Forces de Défense d’Israel regardent leur engagement dans les Forces de Défense d’Israel comme une mission. Ils feront tout leur possible pour défendre le pays, ses citoyens et ses résidents.

Ceci est dû au fait qu’ils représentent les Forces de Défense d’Israel qui agissent sur la base et dans les limites de l’autorité qui leur est conférée en accord avec les ordres donnés par les Forces de Défense d’Israel.

(traduction de l’auteur)

Une réflexion sur “L’éthique: clé de voûte de la démocratie israélienne illustrée par Tsahal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s