Document législatif préparatoire du Comité Politique de la Ligue Arabe concernant le règlement du statut des Juifs dans la perspective de l’annexion par les troupes arabes. Mai 1948.

Que révèle ce document rédigé en prévision de la conquête militaire de la Palestine mandataire à compter du 15 mai 1948 ?

Il est une illustration contemporaine du principe de dhimmitude sous une forme politique, c’est-à-dire de soumission et de discrimination légale d’une minorité. La défaite de la coalition arabe va rendre ce projet caduc.

L’identité juive doit être en situation de soumission à l’identité arabe: marques d’allégeance répétées combinées à un statut de citoyen de seconde zone caractérisent la dhimmitude.

La ligue arabe établit un cadre légale pour la spoliation de tout Juif, sioniste ou non, comme le précise le dernier paragraphe, dans l’espace reconquis, ainsi que pour l’expulsion de tout Juif qui se refuse à se soumettre au statut de paria.

L’affirmation identitaire juive autonome est considérée comme une rébellion à l’impératif de soumission, et à ce titre, l’expression politique ou culturelle juive est un délit.

Le texte législatif oppose à l’identité juive l’identité arabe, et non l’identité palestinienne. Ce document confirme la thèse de l’invention du nationalisme palestinien.

projet-législatif-comite-politique-de-la-ligue-arabe
Traduction:

Projet législatif du Comité Politique de la Ligue Arabe

1-  A compter de (date), tous les citoyens Juifs de (nom du pays) seront considérés comme les membres de la minorité juive de l’Etat de Palestine et devront se faire enregistrer aurpès des autorités de la région où ils résident, en donnant leurs noms, le nombre exact de membres de leur famille, leur adresse, le nom de leur banque et le montant des sommes qui y sont déposées. Ces formalités doivent être accomplies dans les 7 jours.

2-  A compter de (date), les comptes bancaire des Juifs seront gelés. Ces fonds seront utilisés en partie ou en totalité pour financer le mouvement de résistance contre les ambitions sionistes en Palestine.

3-  A compter de (date), seuls les Juifs qui sont sujets de pays étrangers seront considérés comme  »neutres ». Ils seront dans l’obligation soit de retourner dans leur pays dans le plus court délai, ou bien il seront considérés comme Arabes et obligés d’accepter et de servir activement l’armée arabe.

4- Les Juifs qui acceptent de servir activement les armées arabes ou qui se mettent à la disposition de ces armées seront considérés comme Arabes.

5- Tout Juif dont les activités révèlent qu’il est un sioniste militant sera considéré comme un prisonier politique et sera incarcéré dans un des lieux spécifiquement désignés à cette fin. Ses ressources, au lieu d’être gelée, seront confisquées.

6- Tout Juif qui sera en mesure de prouver que ses activités seront anti-sionistes sera libre d’agir comme il souhaite, à la condition qu’il déclare publiquement qu’il est prêt à rejoindre les armées arabes.

7- Le paragraphe précédant (n°6) ne signifie par que ces Juifs ne seront pas soumis aux termes des paragraphes 1 et 2 de cette loi.

(merci à r.j. pour l’image)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s