Le terrorisme anti-israélien: persistance et continuités (1)

Le sens de la légitime défense.

Le terrorisme consiste à cibler les habitants d’un pays de façon aléatoire et brutale dans le but d’obtenir un objectif psychologique, et non politique. Le terrorisme n’est pas une arme de guerre, il ne se justifie par rien, c’est uniquement un projet de destruction morale que le terroriste cherche à obtenir par l’assassinat indifférencié, injuste, atroce et répété.

Des fedayin armés par l’Egypte, la Syrie ou la Jordanie, à l’industrie de l’attentat (financement des familles de kamikazes, revente organisée des denrées livrées gratuitement pour les civils palestiniens par l’UNRWA,…), le terrorisme antijuif s’est, en soixante ans, contenté de modifier son discours de propagande : de la « reconquête » à la lutte contre l’ « occupation », seuls les mots (et les armes) ont changé, mais pas le projet, cette même constance dans la volonté de terroriser la population israélienne, les Juifs, principale cible, mais aussi les Arabes.

Une réalité que les jugeurs à gage ou les pseudo- défenseurs de « droits » de l’homme partiaux ne cessent à dessein de nier.

Le décompte des victimes (ne sont pas recensées les attaques anti-juives hors d’Israel, et certaines années, les données sont parcellaires, ce qui signifie que les attaques recensées dans cette liste sont toujours moins nombreuses qu’en réalité), ce décompte n’est pas une fin en soi.

Il a un intérêt historique : se faire une idée de l’intensité des attaques anti-israéliennes depuis l’indépendance.

Il a une raison d’être : l’oubli constant de toutes ces victimes au marché de la mauvaise conscience.

Et il a un but : montrer ce que signifie la légitime défense.

Nous espérons ainsi rappeler qu’il n’y a pas de jugement unilatéral valable : contrairement à ce que les médias laissent entendre, Israel ne pratique pas le terrorisme, Israel subit le terrorisme.

Cette réalité, se compte en milliers de victimes et de blessés.

Que D. leur accorde la paix.

Lire la Suite

A l’école de la haine: médias, islam et judéophobie..

Cet article vient en complément de la série portant sur les origines de l’antisionisme., et en particulier la judéophobie musulmane (lire ici)

Apologie du meurtre des Juifs, haine ethnique et religieuse, mensonges, grossières approximations historiques, calomnies, théologisation de l’histoire, négationnisme, appel au meurtre et au génocide, réécriture de l’histoire, contre-vérités et last but not least indistinction entre judaïsme et sionisme (bien loin  de la phraséologie antisioniste…), que les « antisionistes » voudrait nous vendre pour des rêveries humanitaires de quelques érudits modérés qui se revendiquent comme détenteur du message islamique (Qur’an, Hadith…)…

Si les Juifs quittent la Palestine pour nous, est-ce que nous commencerons à les aimer ? Bien sûr que non. Jamais nous les aimerons. Absolument jamais. Les Juifs sont des infidèles, pas parce que je le dis, pas parce qu’ils tuent des Musulmans, mais parce que Allah a dit: « Les juifs disent qu’Uzair est le fils d’Allah, et les Chrétiens disent que le Christ est le fils d’Allah. » Ce sont leurs propres mots. Ils imitent les dires des mécréants avant eux. Qu’Allah les combatte. A quel point ils sont dans l’erreur. C’est Allah qui dit qu’ils sont infidèles.

Votre croyance, concernant les Juifs, devrait être basée, en premier, sur le fait qu’ils sont infidèles, et en second qu’ils sont des ennemis. Ils ne sont pas des ennemis parce qu’ils occupent la Palestine. Ils auraient quand même été nos ennemis s’ils n’avaient rien occupé. Allah a dit: « Vous trouverez les hommes les plus forts pour être hostiles aux incroyants, qui sont les Juifs et les polythéistes. » En troisième lieu, il faut croire que les Juifs ne cesseront jamais de nous combattre et de nous tuer. Ils ne se battent pas pour la terre ou la sécurité, comme ils l’affirment, mais pour leur religion: « Ils ne cesseront de vous combattre jusqu’à ce qu’ils vous éloignent de la religio, s’ils y parviennent. » C’est exactement cela. Nous devons croire que notre combat contre les Juifs est éternel. Et il ne cessera pas avant l’ultime bataille, et c’est le quatrième point, nous devons croire que nous les combattrons, les vaincront et les annihileront tant qu’un seul Juif vivra sur terre. Ce n’est pas moi qui le dit, le Prophète a dit: « Le Jugement Dernier ne viendra tant que vous n’avez combattu et tué les Juifs. Les Juifs se  cacheront derrière les rochers et les arbres et les rochers et les arbers diront: O Musulman serviteur d’Allah, il y a un Juif qui se cache derrière moi, viens le tuer, à l’exception de l’arbre de Ghardaq qui est l’arbre des Juifs. » On m’a dit que de nos jours ils plantent beaucoup de ces arbres.

En ce qui vous concerne, vous les Juifs -que la malédiction d’Allah soit sur vous-, la malédiction d’ Allah sur vous, dont les ancêtres sont des singes et des porcs, vous avez instillé la haine dans nos coeurs, et nous l’avons léguée à nos enfants et à nos petit-enfants, vous ne survivrez pas tant qu’un seul d’entre nous demeure. O Juifs, que la malédiction d’Allah soit sur vous, O Allah, que ta colère, ta punition et tes tourments s’abattent sur eux, Allah, nous prions pour qu’ils soient transformés à nouveau et que les Musulmans se réjouissent à nouveau de les voir transformés en singes et en porcs. Vous êtes les porcs de la terre. Vous tuez les Musulmans avec ce sang froid de porc [qui coule dans vos veines] .

Lire la Suite