Les Arabes de Palestine sous la bannière nazie. 1933-1946

Les arabes de Palestine sous la bannière nazie.

La collaboration entre nazis et nationalistes palestiniens

1933-1946

Une enquête de Sacha Bergheim

Contrat Creative Commons
Les arabes de Palestine sous la bannière nazie by Sacha Bergheim est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 Unported.

« La condition précise de notre collaboration avec l’Allemagne était l’entière liberté pour éliminer les Juifs, jusqu’au dernier, de la Palestine et du monde arabe. J’ai demandé à Hitler son accord explicite pour nous autoriser à résoudre le problème juif d’une façon bénéfique à nos aspirations raciales et nationales et conforme aux méthodes scientifiques que l’Allemagne a inventées pour s’occuper de ses Juifs. La réponse que je reçus fut : les Juifs sont à vous. »

Amin al Husseini, Mémoires. Rencontre avec Hitler du 28 novembre 1941.

« Nous admirions les Nazis. Nous étions immergés dans la littérature et les livres nazis. Nous fûmes les premiers à envisager de traduire Mein Kampf [en arabe]. Quiconque a vécu à Damas à cette époque était témoin de l’engouement arabe pour le nazisme. »

Sami al Jundi, fondateur du Parti Ba’ath syrien.

Une réalité historique négligée par la critique

Évoquer la participation arabo-musulmane au national-socialisme, ainsi que la permanence entre « résistance antisioniste » et mouvements nazis et néonazis, c’est mettre au jour un facteur essentiel, bien que généralement occulté (l’accès à des archives dispersées rend la recherche complexe et fastidieuse), de la perpétuation des conflits du Proche-Orient.

Le lien de parenté idéologique et de continuité logistique entre le national-socialisme et l’islam militant remontre aux années 1930 et se poursuit jusqu’à nos jours. Si le nationalisme arabe ne se réduit pas à sa composante fascisante, cette dernière représentent cependant un élément fondamental pour comprendre la guerre interne à l’islam, qui s’incarne tant dans la guerre de l’islamisme contre l’occident, que dans la diffusion à grande échelle des thèses antisémites dans le sillage des méthodes de propagande nazies.

Quelles ont été les conditions d’introduction, de diffusion et d’amplification des thèses fascistes et nazies dans le monde arabo-musulman ? Par quel biais l’antijudaïsme traditionnel dans l’islam – coextensif de la dhimmitude – a-t-il adopté les théories conspirationnistes de l’antisémitisme européen ?

Lire la Suite

Publicités

Le mythe et la réalité… (3)

Le mythe et la réalité… (3)

Comment se construit une propagande ? Réponse en images.

Un enfant palestinien se bat contre des soldats israéliens...fictifs.
Un enfant palestinien se bat contre des soldats israéliens...fictifs.
L'art de la mise en scène: les larmes, le mur...
L'art de la mise en scène: les larmes, le mur...
Le symbole: une visibilité garantie...
Le symbole: une visibilité garantie...
De la neutralité de principe au soutien effectif
De la neutralité de principe au soutien effectif
La manipulation des médias: première règle d'une propagande
La manipulation des médias: première règle d'une propagande
Du journaliste au porte-parole de mouvements radicaux: le journaliste face à l'intimidation
Du journaliste au porte-parole de mouvements radicaux: le journaliste face à l'intimidation

Le mythe et la réalité… (2)

Le mythe et la réalité… (2)

Être enfant à Gaza, c’est être l’objet de toutes les manipulations…

manipulation enfants-1

enfants_propaganda6

enfants_propaganda-2

enfants_propaganda-64

enfants_qassam-alquds_propaganda

Un reportage d’Infolive intitulé « L’école de la haine »: à découvrir ici

Un autre reportage d’Infolive montrant l’usage de civils comme Bouclier humain (human shield): à voir ici

« Pour le peuple palestinien, la mort est devenue une industrie dans laquelle les femmes excellent. Et tous les gens vivant dans ce pays vont de même. C’est pourquoi ils ont formé des boucliers humains de femmes, d’enfants, de vieillards et de combattants (mujahidin). C’est comme s’ils disaient à l’ennemi sioniste: Nous désirons la mort et vous désirez la vie. » Fathi Hamad (hamas)

Le mythe et la réalité… (1)

LE MYTHE ET LA REALITE

On entend exclusivement parler des « victimes » de Gaza depuis que le Hamas  y règne en maître absolu. Mais ce mouvement politique/militaire, quel est-il concrètement? Entre les images diffusées en occident et la réalité du terrain, le fossé est immense. Que signifie donc Hamas pour un habitant de Gaza? Que voit-il au quotidien?

hamas-1

hamas_jihaad

hamas_2

hamas_3

hamas_4

hamas_8

hamas_7

Cet article est le premier d’une série présentant, en images, une autre facette du conflit au Proche-Orient. Nous nous efforçons de proposer des images qui ne sont habituellement pas diffusées dans les médias occidentaux.

Israel: le droit à l’auto-défense et la menace terroriste.

Certains moralistes soutiennent que les risques encourus par Israel rendent l’usage de la force militaire disproportionnée (variante: face aux chars israéliens, les enfants armés de pierre). Ce qui est tout simplement tendancieux (→ voir)

D’autres ne s’embarassent pas de considérations pseudo-morales et déclarent sans ambages que les menaces contre l’existence même d’Israel sont imaginaires. La preuve du contraire :

Lire la Suite