Le sionisme des Juifs de Bukhara

Site israélien des juifs originaires d’Ouzbékistan

Le sionisme des Juifs de Bukhara

Par Sacha Bergheim

Pour © 2010 contrecourant © 2010 aschkel.info – © 2010 lessakele

 

Une communauté d’exception

La tradition fait remonter l’origine des juifs de Bukhara aux Tribus de Naphtali et d’Issachar exilées durant la captivité en Assyrie à partir du 7e siècle avant JC. Une seconde vague de Juifs descendant aux mêmes des exilés en Babylonie aurait rejoint l’Asie centrale autour des 5-6e siècles av. JC.

On considère que les Juifs de Bukhara (בוכרים‎ – یهودی بخارایی – яҳудиёни бухороӣ / ya’hudioni by’horoï – Бухарские евреи) ont généralement vécu en marge du reste du monde juif pendant plus de deux millénaires et ont maintenu et préservé leur héritage juif, développant une culture propre avec l’influence des cultures environnantes de l’Asie Centrale. D’autres Juifs se sont toutefois joints ultérieurement à la communauté d’Asie centrale (Juifs de Perse, du Moyen-Orient suivant la route de la Soie). L’histoire des Juifs de Bukhara se sépare de la communauté iranophone de Perse à la suite de la prise de pouvoir des chiites Safévides au 16e siècle qui entrent en conflit avec les Emirs d’Asie Centrale d’obédience sunnite.

Lire la Suite

Publicités

Les racines du sionisme : 2-sionisme et judaisme

2- Les précurseurs du sionisme :

l’ancrage du sionisme dans la tradition juive.

Si je ne suis pas pour moi, qui le sera ? Et quand je suis pour moi seul, que suis-je ? Et si ce n’est pas maintenant, quand ce sera-t-il ? Pirke Avot, 1,14.

Certains croient que le sionisme est le l’œuvre d’un seul homme, Theodor Herzl, auteur de l’Etat pour les Juifs (der Judenstaat). D’autres disent également que le sionisme n’aurait rien à voir avec la religion juive, croyant dissimuler ainsi leur haine des Juifs.

Qu’en est-il réellement ? Le sionisme est-il une invention moderne ? Est-il vraiment concevable sans ses racines juives ?

Lire la Suite