Le Golan : enjeu stratégique (2)

Le Golan est une des clés de l’existence de l’Etat d’Israel. Surplombant la vallée de la Houla et le lac de Tibériade  si importants dans l’histoire de l’aliyah morderne, et faisant face à la frontière libanaise, il a été l’instrument d’attaques incessantes des Syriens entre 1949 et 1967 (incursions de fedayin, bombardements de maisons, de fermes,…).

Son importance stratégique est aussi liée au contrôle de ses ressources en eau. La Jordanie et la Syrie ont déjà créé par le passé des barrages sur les rivières qui se jetaient dans le Jourdain (comme le Yarmouk) afin d’en priver les Israéliens. Qu’en serait-il d’une occupation syrienne sur le Golan ?

De surcroît, la région a été dans l’histoire plus longtemps israélienne que syrienne. Sa revendication est donc un prétexte pour maintenir l’état de guerre contre Israel. Quant à la population , elle y est pour moitié juive et pour moitié druze.

Après avoir proposé un regard cartographique sur les enjeux stratégiques du Golan, cet article propose un regard photographique sur cette même région.

Lire la Suite

Le Golan: de l’histoire à la géostratégie

LE GOLAN : UN ENJEU STRATEGIQUE

Le Golan clé de la paix avec la Syrie ? Simple application de la résolution 242 de 1967 ? Même si le Golan est israélien depuis plus longtemps qu’il n’a été syrien ? Même si les 21 000 israéliens juifs et les 19 000 druzes israéliens partagent les mêmes droits et les mêmes devoirs depuis plus de 40 ans ?

Pour mieux comprendre les enjeux de la question, nous allons nous intéresser à la seule situation géographique du Golan, en abordant plus précisément le cas de deux villes : Qyriat Shmona et Tiberias.

Et plutôt que de faire parler l’histoire, les dates ou les idéologies, lisons ce que disent les monts et les collines ! Du moins virtuellement :

Lire la Suite