Aux origines de l’antisionisme III

L’antisémitisme musulman- deuxième partie

Israel et le monde musulman

L’antijudaïsme, l’antisionisme et l’anti-israélisme adoptent la même phraséologie. Il est vrai que les dirigeants arabes adaptent généralement leurs déclarations à l’horizon d’attente de l’Occident : défense des droits humains et défense des insurrections contre les États, quitte à renoncer en partie ou à toute notion de droits humains…

Que Ahmadinejad passe pour populaire dans le monde arabe n’a rien d’étonnant : il n’est pas le premier, en encore moins le dernier, à faire du projet de destruction de l’État des Juifs un impératif patriotique, religieux et anti-occidental.

theorie-complot_hizbullah-nasrallah_58421

Le 15 mai 1948, Azzam Pacha, Secrétaire général de la Ligue Arabe dit, au Caire à propos de l’invasion de la Palestine mandataire par les armées arabes coalisées :

« Cette guerre sera une guerre d’extermination et un massacre grandiose dont on parlera comme des massacres commis par les Mongols et les Croisés. ».


Et le 15 juillet 1948, une trêve survient quand le Conseil de Sécurité menace de poursuivre les gouvernements arabes pour agression et violation de la Charte de l’ONU.
Le 18 mai 1967, la « Voix des Arabes » annonça :

« Puisque désormais il n’existe plus de force d’urgence internationale pour protéger Israël, nous ne patienterons plus. Nous n’allons plus porter plainte à l’ONU au sujet d’Israël. La seule méthode que nous emploierons contre Israël est une guerre totale qui aboutira à l’extermination de l’existence sioniste. »

am_néototalitarisme_hizbollah
Le 20 mai 1967, le ministre syrien de la Défense, le général Assad (futur président / dictateur et père de l’actuel président syrien) déclare :

« Nos forces sont maintenant tout à fait prêtes non seulement à repousser l’agression, mais à commencer la libération en détruisant la présence sioniste dans la patrie arabe. L’armée syrienne, le doigt sur la gâchette, est unie… Moi, en tant que militaire, je crois qu’il est temps d’entrer dans la bataille de libération. »

Le 28 mai 1967, discours de Gamal abdel Nasser, même tonalité :

« Nous n’accepterons aucune coexistence avec Israël. […] Il n’est pas question de l’établissement d’une paix entre les pays arabes et Israël. La guerre avec Israël est une réalité depuis 1948. »

Le 31 mai 1967, le président irakien Aref déclare :

« L’existence d’Israël est une erreur qui doit être rectifiée. Nous avons maintenant l’occasion d’effacer l’ignominie qui existe depuis 1948. Notre but est clair : effacer Israël de la carte. ».

Le 26 septembre 1973, le président égyptien Sadate affirme :

« Si je veux rouvrir le canal de Suez, je n’ai pas à demander l’autorisation des États-Unis ou d’Israël. Mais le problème n’est pas seulement celui du canal… Il y a la question de la Palestine, la question de la libération des terres occupées. »

Le 26 septembre 1973, Hafiz elAssad déclare à Radio-Dimashq :

« Nos forces continueront à faire pression sur l’ennemi, à l’attaquer, jusqu’à ce que nous ayons récupéré le territoire occupé, jusqu’à ce que toute la terre de Palestine soit libérée. »

En décembre 1973, devant l’Assemblée Nationale Syrienne, Mustafa Tlass, ministre de la défense, déclare :

« Il y a le cas remarquable d’une recrue d’Alep qui a tué 28 soldats juifs à lui seul, les abattants comme des moutons. Tous ses compagnons d’arme en sont témoins. Il en a massacré trois avec une hache et les a décapités. En d’autres termes, au lieu d’utiliser un fusil pour les tuer, il a pris une hache pour leur trancher la gorge. Il s’est battu corps à corps avec l’un d’entre eux et, lançant sa hache, s’est arrangé pour lui trancher le cou et dévorer sa chair, en face de ses camarades. Ceci est un cas tout à fait spécial. Ai-je besoin de le choisir pour lui attribuer la médaille de la République ? J’accorderai cette médaille à tout soldat qui réussira à tuer 28 Juifs, et je le couvrirai d’éloges et honorerai sa bravoure. »

muslim_judeophobia-2
En mars 2007, les programmes tv de la chaîne du Hamas, alAqsa TV, diffuse toute la journée des messages politiques. Il est notamment question du fondateur du Hamas, Ahmed Yassin qui considère que le retrait de Gaza est dû à la terreur suscitée en Israel par les attentats-suicides qu’il s’agit détendre à tout Israel. Il fait l’apologie du terrorisme contre les civils comme arme de guerre :

« Ils ont créé un État pour protéger les Juifs de la mort et de l’assassinat. Si la mort et les assassinats les poursuivent jusqu’à Tel Aviv, Jerusalem ou Netanya, partout, ils se diront : qu’est-ce que je fais ici? J’ai créé cet État pour me protéger de la mort, et si la mort me poursuit, je fuirais et retournerais en Europe et en Amérique. »

Le 8 septembre 2000, quelques semaines avant l’insurrection nommée à tort Intifada alAqsa, Yousouf Abou Sneima, imam de la Mosquée AlAqsa, déclare dans son sermon télévisuel sur la chaîne officielle:

« Tout musulman qui accepte la loi israélienne dans les territoires juifs d’avant 1967 est un traître qui finira en enfer. Il n’y a aucune différence entre Haifa et Naplouse, Lod et Ramallah. »

Le 3 octobre 2006, Mahmud Abbas déclare sur la chaîne alArabiya (et à la télévision officielle palestinienne) que personne ne doit reconnaître Israel quand la veulle il avait dit à Condoleeza Rice qu’il demandait au Hamas d’accepter les traités signés dans le passé:

« Le Hamas n’a pas à reconnaître Israel, pas plus le Fatah, ou le FPLP. Sans doute, le Hamas a raison de ne pas vouloir reconnaître Israel. […] En 1993, l’OLP a reconnu Israel parce qu’Israel a reconnu l’OLP. Chacun a raison de dire: Non je ne reconnais pas ce pays. C’est le droit de chacune des organisations. Il est évident que chaque gouvernement [palestinien] doit reconnaître son vis-à-vis pour résoudre les problème. Comment parvenir à un arrangement temporaire si vous ne reconnaissez pas la partie adverse? Je ne demande à personne de reconnaître Israel, ni au Hamas, ni à personne d’autre. Mais le gouvernement qui traite avec les Israéliens la vie de tous les jours, il doit le faire. »

Le 31 décembre 2008, la chaîne du Hamas donne la parole à Sheikh Safouat Higazi:

« Être tué est ce que nous désirons. J’aurais aimé pouvoir être parmi les jeunes des brigades alQassam, leur passer un de leurs missiles, essuyer de leur visages la poussière du missile qui vient d’être lancé, et crier Allah Akbar avec eux… Et envoyer ces fils de singes et de porcs en enfer grâce aux ailes des missiles Qassam. Le jihad est notre chemin. Les Juifs méritent d’être tués. »

Le 4 janvier 2009, sur la chaîne alNas, à nouveau sheikh Higazi:

« Oui, je suis antisémite. Oui, je hais le sionisme. Oui, nous les haïssons, nous leur sont hostiles. […] Oui, nous sommes vos ennemis, et nous le serons encore jusqu’à ce que Jesus le fils de Marie vous combatte et appelle à rejoindre l’Islam, la religion du prophète Mahomet. »

Cheikh Massud Anouar déclare sur alRahma TV: Après Satant, les pires ennemis des Musulmans sont les Juifs. 03 janvier 2009
Cheikh Massud Anouar déclare sur alRahma TV: Après Satan, les pires ennemis des Musulmans sont les Juifs. 03 janvier 2009

Le 9 janvier 2009, sur alRahma TV, sheikh Massoud Anouar précise que (extrait):

« Les pires ennemis des Musulmans, après Satan, sont les Juifs. Qui l’a dit? Allah. Les Juifs décrivent Allah dans les plus abominables termes. Ils le décrivent comme misérables, impuissants et pauvres. Selon eux, D.ieu est quelqu’un qui pleure, qui regrette, qui joue à des jeux et qui perd. C’est ce que les Juifs disent de D.ieu. Qu’est-ce qui caractérise les Juifs? Un de leur trait de caractère principal est leur dureté de cœur, le Coran en témoigne. La seconde caractéristique est leur attachement à la vie, même si cela signifie mener une vie de ver. La couardise est un de leurs traits de caractères les plus enraciné. Ainsi que leur fourberie. Les Juifs ne respectent aucun contrat. N’imaginez pas pouvoir faire la paix avec des Juifs. Ce sont des vautours ou des loups. Un Juif qui tient un rameau d’olivier dans une main tient une dague dans l’autre. Ils sont derrière toutes les formes de corruption dans le monde [Massud Anouar impute aux Juifs l’athéisme de Marx, la prostitution de Freud, la philosophie de Sartre, la foi bahaie, la franc-maçonnerie, le communisme, le nationalisme…] Qui a inventé le cinéma et le théâtre? Les Juifs. Ils sont derrière toutes les formes de corruption dans le monde. »

Le 11 janvier 2009, sur alJazeeza, le religieux saoudien Khaled elKhleoui enseigne la haine aux enfants :

« Mes amis, vous devez arriver à la conclusion qu’avec les Juifs, rien n’est efficace, sauf l’usage de la force. […] Le Juif est par nature traître, dissimulateur, déloyal et belliciste. Les Juifs ont formé des groupes clandestins dans les sociétés musulmanes et dans le monde. […] Leur slogan, c’est des rives de l’Euphrate au Nil. Le problème n’est pas seulement Gaza. Les Juifs ont des visées plus larges encore. Les leaders arabes devraient comprendre ce problème. Les Juifs sont motivés par des considérations religieuses, pas politiques, économiques ou géographiques. Leur source d’inspiration c’est leur religion, et ils veulent accomplir son but. »

« -Omar, aimes-tu les Juifs ?

-Non

-Tu les haïs. Pourquoi tu les haïs ? Qu’est-ce que les Juifs ont fait, dis voir ?

-Ils voulaient tuer le prophète Mahomet.

-Tès bien dit. Ils voulaient tuer le prophète. Et que font-ils à nos frères musulmans aujourd’hui ? Ils les tue. Que faut-il dire, Omar?

-Dieu, détruis les Juifs.

-Bien, et tu dois ajouter: soutiens…

-…les musulmans.

-Oui les musulmans. Qu’Allah te protège. »

Le 13 Février 2009, des enfants sont invités à réciter sur alRahma TV des slogans antisémites :

« Le Jour du Jugement ne viendra pas tant que les Musulmans n’auront combattu les Juifs, et les Musulmans tueront les Juifs, et les Juifs se cacheront derrière les rochers et les arbres, et les rochers et les arbres diront: Oh Musulman! Il y un Juif derrière moi, viens le tuer. »

Récitation de poèmes religieus antisémites. alRahma TV. 13 février 2009
Récitation de poèmes religieux antisémites. alRahma TV. 13 février 2009

Le 3 avril 2009 a été diffusé sur alAqsa Tv une pièce de théâtre jouée à l’Université Islamique de Gaza, en l’honneur de Ahmed Yassin, fondateur du Hamas, dans laquelle un père censé être juif éduque son fils à la haine islamique:

« Nous les Juifs, nous haïssons les Musulmans. Nous aimons les tuer. Nous les Juifs, nous aimons boire le sang des Arabes. Êtes-vous Arabes? Êtes-vous Musulmans? Je vous haïs? Oui, je vous haïs pour plaire à D.ieu. »

Le 3 avril 2009: le prédicateur de la chaîne alAqsa déclare :

« Qui c’est qui aujourd’hui mène la campagne violente et sauvage contre l’islam et son peuple ? La réponse est claire comme le jour : c’est la nation des Juifs. Ce sont les Juifs qui mènent aujourd’hui la violente campagne contre les musulmans. [… ] Nous, musulmans, connaissons la nature des Juifs, parce que le Coran nous en a informés de la vérité sur les Juifs et leur animosité à l’égard de l’islam et de son Prophète. »

« Dans le Protocole des Sages de Sion, les Juifs énoncent leur plan visant à assiéger le monde entier, par voie terrestre, aérienne et maritime, par l’idéologie, l’économie et les médias, comme on le voit aujourd’hui, mes frères en la nation du Prophète Mahomet. Les Juifs tissent aujourd’hui´hui leurs toiles d’araignées afin d’encercler notre nation comme un bracelet enserre un poignet, afin de répandre la corruption partout dans le monde. »

« Le moment viendra où leur propriété sera détruite et leurs fils annihilés, jusqu’à ce que pas un seul Juif ne demeure sur la surface de la terre. »


► Quels sont les messages diffusés dans ces médias arabes ?

1 Le monde arabe et musulman ne souhaite pas la paix, mais la destruction d’Israël.

2 L’éradication du pays refuge des Juifs est assimilé à une cause patriotique et religieuse.

3 Israël est identifié au judaïsme, et non au sionisme (comme les antisionistes de gauche le prétendent).

4 L’apologie de l’assassinat de civils ou du terrorisme est faite en raison d’une déshumanisation constante, radicale et violente des Juifs.

5 Le monde arabo-musulman s’enferme dans une logique paranoïaque en se présentant comme assiégé, et dont les réactions violentes sont vécues comme de l’auto-défense.

6 Les négociations de paix sont considérées seulement comme des manœuvres temporaires et stratégiques.

7 La stratégie de destruction d’Israël passe par la mise en sursis constante de l’existence du pays et de ses citoyens, avec le but de rendre sa raison d’être (refuge des juifs) inopérante.

8 Il s’agit d’une guerre totale à dimension civilisationnelle (la culture musulmane supérieure aux autres), théologique (l’élimination des juifs comme impératif théologique) et nationaliste (laver l’affront des défaites militaires humiliantes), incluant une propagande révionniste à tendance explicitement génocidaire.

9 Les élites font la promotion d’une théologie de la haine et du ressentiment, incluant une propagande forcenée associée à la manipulation des enfants.

10 Il s’agit d’une force réactionnaire conservatrice à tendance apocalyptique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s